Forme de OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier), le FCP (Fond de Placement) a été créée par l’ordonnance du 13 octobre 2005, ne dispose pas de la personnalité morale. Juridiquement parlant, les valeurs en portefeuille sont détenues sous un régime de copropriété gérés par une société de gestion. Avec les SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable), le FCP appartient à la famille des OPCVM (Organismes de Placement Collectif de Valeurs Mobilières).

Le FCP détient pour ses porteurs de parts, un ensemble de valeurs mobilières et de sommes placées à court terme ou à vue, il est géré par une société de gestion. Les parts du FCP sont proposés aux clients des établissements financiers et des banques. Il peut investir dans plusieurs types de titres, tels les obligations, les bons du Trésor, les actions, les créances hypothécaires ou une combinaison de ces titres.

Parmi les différents type de Fonds on trouve :

– Les FCPR (Fonds Communs de Placement à Risques).

– Les FCIMT (Fonds Communs d’Investissement sur les Marchés à Terme).

– Les FCPE (Fonds Communs de Placement Entreprise).

– Les FIP (Fonds d’Investissement de Proximité).

 

Les fonds communs de placement sont des copropriétés de valeurs mobilières. Le nombre de parts s’accroît par souscription de nouvelles parts et diminue par les rachats effectués par le FCP à la demande des porteurs de parts, à la valeur liquidative calculée au moins deux fois par mois, et hebdomadairement le plus souvent. La gestion du FCP est similaire à celle des SICAV : la valeur liquidative de la part est en général plus élevée que pour une SICAV, et le nombre d’investisseurs plus réduit. La politique de gestion suivie peut donc mieux correspondre aux souhaits des porteurs de parts.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/finance-marches/vernimmen/definition_fonds-commun-de-placement.html?bWUke4fcsI8hp7ri.99

Copyright 2014 Fipages, Cabinet de courtage sur Montpellier et sa région